Category Archives: Culture

Débuter en drone en quelques étapes

Si le début du 20e siècle a lui été marqué par les tout premiers vols d’avions pilotés, aujourd’hui, on parle beaucoup plus d’autre chose. Il s’agit toujours et encore d’une nouvelle catégorie d’engins volants que sont les drones. Cet article n’a pas pour objectif de vous relater tout ce qu’il faut connaître sur les drones mais étant plutôt adeptes de ces petits engins aériens, nous avons souhaiter vous faire partager notre passion.

Nous allons considérer que vous avez déjà fait une introduction aux drones mais que vous souhaitez clairement débuter dès aujourd’hui.

A vrai dire pourquoi pas, voici une sélection de shoot aériens réalisés le weekend dernier!

Screen Shot 2016-06-15 at 00.16.11

Screen Shot 2016-06-15 at 00.16.32

Screen Shot 2016-06-15 at 00.16.44

Si tel est votre cas, il vous est recommandé de bien lire cet article. D’entrée, la passion d’avoir un drone, de le contrôler, d’apprécier des joies du FPV (Vol en immersion), de réaliser des photos ou des vidéos aériennes de très hautes résolutions vous tente depuis un petit moment mais vous ne savez ni comment et où aller ? Voici pour vous quelques petites étapes pour bien débuter dans l’utilisation des drones. Vous allez y trouver des conseils ainsi que des mises en garde pour bien réussir dans les drones. Il est grand temps pour vous de vous lancer dans cette magnifique des drones. Attention seulement de ne pas devenir des utilisateurs accros des drones.

Si vous êtes bien prêts, alors commençons dès à présent…

  1. Faites le choix d’une bonne machine

Lеs dеrnіеrs mоdèlеs dе drоnеs dе lоіsіrs sоnt bаrdés dе tесhnоlоgіеs dіvеrsеs еt vаrіéеs, quі vоnt du stаbіlіsаtеur gуrоsсоріquе аu GРЅ еn раssаnt раr lе lіmіtеur d’аltіtudе оu lе rеtоur аutоmаtіquе аu роіnt dе déраrt. Маіs nоus раrlоns ісі dе drоnеs dоnt lеs рrеmіеrs рrіх sе sіtuеnt еntrе 350 (АR.Drоnе) еt 999 еurоs (DЈІ Рhаntоm Vіsіоn). Dеs budgеts соnséquеnts роur dеs еngіns quі nе реrmеttеnt раs dе fаіrе du vоl іndооr.

Cependant, avec l’arrivée de l’hiver et ses problèmes climatiques, c’est extrêmement plus compliqué de faire voler son drone en plein air. Surtout que tout le monde ne dispose pas de cette chance de vivre dans une très grande propriété à la campagne ou encore de pouvoir faire quelques kilomètres en voiture afin de faire voler un drone pendant seulement 10 minutes d’autonomie pour la plupart des batteries des drones.

L’objectif pour vous tout sera simplement de disposer d’une machine qui vous permette d’apprendre les bases du pilotage, voire devenir un pro du manche en intérieur. Pour s’y faire il faut se pencher vers une machine plus petite, robuste, ne pouvant pas mettre salon votre en péril en cas de mauvais contrôle. Le drone le plus adéquat à ce type d’usage est sans doute le Hubsan X4. Ce petit drone tenable sur la pomme de main a déjà tout d’un cador car il embarque un stabilisateur et propose des paramètres sur sa télécommande. Il est aussi très léger (30g) et est très divertissant à piloter et surtout bien adapté pour voler en intérieur sans risques. Il coute moins de 70 dollars et vous donne une bonne initiation et les bases du pilotage. Dès que vous allez maîtriser son pilotage, vous pourrez enfin opter pour autre chose de plus grand et de plus professionnel.

  1. Apprendre à se hisser en l’air

Le Pilotage des drones est une activité passionnante en effet. Une fois que vous aurez porté votre choix vers un drone particulier, je suis certain que vous allez l’ouvrir à l’arrache, charger et brancher les batteries quelques minutes, chercher la télécommande et essayer votre premier décollage. Vous allez vous-même constater le résultat : un salon que vous allez sans doute mettre dans un autre état. Oups ! Pour ceux qui détestent ranger leur salon comme moi, ne tentez pas ce coup. Il vous faut au préalable quelques BA.-BA pour apprendre à voler.

LA PATIENCE DOIT ETRE AU RENDEZ-VOUS !

Patience ! Et encore patience ! Selon le drone que vous aurez, il vous d’abord certaines règles basiques avant d’effectuer votre première traversée du désert J J . Il faut ainsi, vérifier la tension de la batterie de votre drone, les piles de votre télécommande, régler la manette de gaz à zéro, mettre la télécommande et seulement ensuite le drone. Rassurez-vous qu’il y a bien interconnexion en votre drone et sa télécommande sinon vous y passerez des années devant un drone assis et vous regardant.

 

RETENIR QUELQUES NOTIONS DE BASE

 

C’est et très pratique. Vous allez par exemple choisir entre le « Mode 1 » et « Mode 2 ». Ces derniers déterminent l’ordre des manettes de la télécommande. Le plus souvent, par défaut, on se trouve au Mode 2 c’est-à-dire manette de gaz à gauche et manette directionnelle à droite. Si vous êtes en Mode 1 C’est logique que ce soit l’inverse. Faites votre choix !

  1. Tentez le coup des simulateurs de vol de drones

Ici, admettons que vous êtes un grand fan des drones mais qu’avant de vous y lancer, vous ne souhaitez pas dépenser les premiers dollars dans un drone sans connaître exactement à quoi s’attendre. Vous êtes libre de tester des simulateurs de vol de drones. Il s’agit bien sur des logiciels et applications mobiles qui vous permettent de prendre les commandes d’un drone et de retrouver les sensations du vol exactement comme si vous étiez dans une réalité. Deux applications pourront vous aider : L’AR.Drone de Parrot, et un autre qui est plutôt pour les utilisateurs IOS.

Visitez RebelMouse ou Medium pour en savoir plus!

Share

Sept Raisons Pour Visiter Singapour Cette Année

Admirer la vue sur la ville grouillante depuis la piscine du toit du marina Bay Sands, dévaliser les boutiques sur Haji Lane, ou encore contempler les magnifique arbres centenaires du ‘Garden by the Bay’ (comprenez Jardin de la Baie), il est quasi impossible d’imaginer que Singapour était il y a tout juste un siècle, encore un petit village de pêcheurs. A la vieille de son Jubilée d’Or, il n’y a donc pas de meilleures occasion pour découvrir les plaisirs de Singapour aussi surnommée la Ville du Lion.

1 – Une Fête Immense s’Etalant sur Tout 2015

Attraction park in singaporeEn 2015, Singapour célèbre ses 50 ans d’indépendance. Le « Day Parade » qui est en réalité la fête nationale de Singapour et est célébrée le 9 Août sera plus grand que jamais, mais la célébration se fera tout au long de l’année. En commençant par le compte à rebours de 2015, les principaux faits marquants du calendrier comprennent l’ouverture de la Galerie nationale de Singapour, l’inauguration du sentier de randonnée « Jubilee Walk » ou la Marche du Jubilée couvrant sites historiques et le quartier de Marina, ainsi que les événements annuels déjà existants comme la fête du Chingay et le Festival International des Arts de Singapour, qui se tiendront dans l’esprit du Jubilée d’Or de Singapour. Le site du Lonely Planet détaille plutôt bien les festivités de 2015, Lonely Planet Singapore.

2 – Une Cuisine à Tomber à la Renverse

Saveurs de la Malaisie, de la Chine, de l’Indonésie, de l’Inde et bien plus encore, de multiples culture s’entrechoquent pour créer la délicieuse cuisine hybride Singapourienne qui est devenu célèbre par la monde pour ses racines diverses et variées. Et tandis que les files d’attente pour le poulet Tian Tian au Maxwell Road Hawker Centre ne montrent aucun signe de diminution, il existe quelques nouveaux acteurs assez impressionnants sur la scène gastronomique actuelle de Singapour qui ont notamment mis au goût du jour ces dernières années la tradition du brunch, qui est désormais devenue une véritable religion à Singapour.

3 – Une Impressionnante Galerie d’Art

Le musée d’Art et des Sciences de Singapour en forme de Lotus et Gillman Barracks étant à l’origine une base de l’armée coloniale transformée en un espace d’art contemporain, sont à peine âgés de quelques années et pourtant la ville de Singapour va être dotée d’ici 2015 de son plus grand et le meilleur espace dédiée à l’Art. Installée dans deux des plus emblématiques monuments nationaux, que sont l’Hôtel de Ville et l’ancien bâtiment de la Cour suprême, la « National Gallery » de Singapour présentera plus grande collection d’Art Singapourien et d’Asie du Sud-Est de toute la région. Un immense festival de dix jours sera d’ailleurs dédié à l’inauguration de cette Galerie d’Art au moment de son ouverture à la mi-2015.

4 – De Nouveaux Espaces Verts Très Tendance

Rooftop swimming poolIl est difficile de nommer une autre ville au monde possédant le plus grand nombre d’éco-attractions comme Singapour. Se dotant d’ores et déjà de parcs emblématiques tels que les jardins botaniques et les jungles endormies de Pulau Ubin, la ville-Etat a donné naissance à plusieurs nouveaux espaces verts impressionnants au cours des dernières années. Les Jardins de la Baie animés d’un spectacle son et lumière à 19h45 et 20h45 tous les soirs, les Southern Ridges, le Green Corridor ou la nouvelle River Safari du Zoo de Singapour pour ne nommer qu’eux. Mais cela ne s’arrête pas là : les plus jeunes pourront jouer sur des toboggans de l’ « Admiralty Park » qui rouvrira ses portes d’ici 2015 après son réaménagement. Deux autres espaces verts au lac Jurong et sur la côte Est rouvriront respectivement en 2016 et 2017.

5 – Boire Un Verre à la Singapourienne

Aller boire un verre à Singapour est une autre sortie qui ici prend une toute autre dimension, puisqu’il existe désormais tout plein de bars perchés sur les toits de la ville ! Nouvelle tendance en pleine expansion à Singapour à l’image du célèbre bar « Ku de Ta » ou encore « Altitude » prendre un verre a ici littéralement atteint de nouveaux sommets. Prendre un verre en journée est également devenu une expérience à part à Singapour depuis que des dizaines de cafés plus tendances les uns que les autres ont fait leur apparition dans les quartiers branchés de la ville.

6 – Faire du Shopping Comme Nulle part Ailleurs

Bien que faire du shopping dans les pays voisins soit une activité moins couteuse, Singapour a l’avantage incontestable de la diversité. Un vrai paradis pour les fashionista. Autrefois limité aux centres commerciaux de Orchard Road, la ville offre désormais une multitude de boutiques plus originales les unes que les autres. Haji Lane, Tiong Bahu ou encore les magasins de prêt-à-porter de la Marina, vous n’aurez que l’embarras du choix. Que vous soyez un fan de friperie bon marché ou à l’inverse un inconditionnel des pièces de créateurs, Singapour saura satisfaire vos envies de changements de garde robe.

7 – De Luxueuses Infrastructures Sportives

Hôte de choix de la seule course de Formule 1 nocturne au monde, Singapour est une ville d’accueil d’exception pour les évènements sportifs de renommée internationale. La ville-état attire d’ailleurs de plus en plus de gros poissons. Un énorme complexe aux allures de vaisseau spacial remplace désormais le Stade National, et le tout nouveau complexe « Singapore Sports Hub » font la fierté des Singapouriens. Elu le meilleur complexe sportif au monde en 2014, le bâtiment accueillera les Jeux ASEAN en 201 ainsi que d’autres célèbres compétitions sportives de football, de rugby ou encore de tennis. Avec de telles infrastructures, nous ne serions d’ailleurs pas étonnés de voir Singapour déposer sa candidature pour recevoir les Jeux Olympiques d’été d’ici quelques années.

Pour tout savoir sur les bons plans et attractions a visiter en priorité a Singapour, visitez le site de Tripadvisor.

Share

La Fête des Lumières de Lyon

A l’approche du mois de décembre, il est impossible de ne pas traiter de la Fête des Lumières de Lyon, l’une des plus célèbre fête régionale de France. Cet évènement qui est l’un des plus attendus de la fin d’année dans la région Rhône Alpes, attire chaque année plusieurs millions de visiteurs dans les rues illuminées de la ville. Pour les habitants et les touristes, la Fête des Lumières permet de découvrir ou redécouvrir les trésors architecturaux qui parsemèrent la ville de Lyon. Monuments, rues, collines et berges du Rhône s’offrent alors aux visiteurs sous un angle complètement inattendu.
Evènement unique en France, la Fête des Lumières implique la projection d’images et de vidéos dans les divers quartiers phares de Lyon. En raison de la proximité de la Fête avec Noël (le 08 décembre), la plupart des touristes pensent que la Fête des Lumières est liée a Noël alors que pas du tout. Les origines de la Fête des Lumières sont liées à une célébration catholique de la Vierge Marie, remontant au Moyen Age. A l’époque la ville de Lyon lui était d’ailleurs dédiée.

Une tradition Lyonnaise profondément ancrée dans la culture

Place belcourtEn 1852, la vieille cloche carrée de la dernière chapelle de Fourvière fût reconstruite et il fût décidé de la couronner d’une statue de la Vierge Marie, ayant pour vue toute la ville de Lyon. Joseph Hughes Fabish qui fût le sculpteur chargé de créer cette œuvre fût prié de terminer la statue de la Vierge Marie avant le 8 septembre qui marque le jour de la Nativité de la sainte Vierge.
En août de cette même année, la Saône sortit de son lit et les rives débordèrent, ce qui eut pour conséquence directe l’inondation totale du chantier où la statue devait être sculptée. Le Cardinal Bonald décida alors de reporter la cérémonie au 8 décembre, une date qui célèbre également l’Immaculée Conception. Le 8 décembre donc, au milieu du son des cloches et des canons, le clocher et la statue furent bénis lors d’une cérémonie religieuse dirigée par l’archevêque de Lyon. Les célébrations comprenaient également un éclairage fantastique sur toute la ville de Lyon, mais les pluies incessantes ont forcé les autorités religieuses à renoncer à éclairer la chapelle. Cependant, en début de soirée, la pluie cessa et les habitants de Lyon, tellement enthousiastes à l’idée de ce changement des conditions climatiques, alignèrent spontanément des centaines de petites lumières sur les rebords des fenêtres et balcons. Les dirigeants de l’Eglise suivirent alors l’excitation de la population et décidèrent d’éclairer la chapelle Fourvière dans le ciel de la nuit.

La tournure de la soirée, due à une météo non favorable devint alors une tradition, et tous les 8 décembre au soir des milliers de petites lumières, aussi appelées lumignons, éclairent les rues de la ville. Habitants mais aussi commerçants participent activement à la célébration et les Lyonnais se transmettent désormais leurs lanternes de générations en générations.

La Fête des Lumières Aujourd’hui

Mairie de LyonLa municipalité de la ville de Lyon commença à participer à l’évènement en décembre 1989, et la Fête des Lumières est maintenant devenue une attraction touristique majeure pour l’ensemble de la région Rhône Alpes. De nos jours, les deux principaux évènements de la célébration sont les illuminations de la Basilique Fourvière et de la Place des Terreaux. La combinaison de l’éclairage continu, la projection de vidéos sur les façades des bâtiments historiques, les effets visuels ainsi que les effets sonores créatifs dévoilent la ville de Lyon sous un tout nouvel angle.
S’étalant sur près de quatre jours, la Fête des Lumières attire chaque année près de 80 scènes d’éclairage partout dans la ville. Point étonnant qui mérite d’être souligné le coût de l’énergie utilisée pour cette célébration de renommée internationale est de seulement 3500 euros, soit 0,1% de la consommation annuelle pour l’éclairage des rues de Lyon.

Share

Meilleurs Musées et Galeries d’Art à Paris

Après avoir fait un petit séjour dans la capitale française, nous vous proposons notre sélection des musées et galeries à ne pas manquer si vous souhaitez y passer quelques jours en tant que touriste.

Musée du Louvre

Musée-du-Louvre

A la fois ancien Palais Royal et lieu d’exhibition d’une immense collection d’art, le musée du Louvre comprend encore dans ses sous-sols des vestiges du château médiéval qu’il fut à une époque. Le Louvre est tout simplement ahurissant, de part son ampleur et la pureté des œuvres emblématiques qu’il abrite. Sculptures classiques, momies Egyptiennes, antiquités mésopotamiennes mais aussi peintures datant de la Renaissance, le musée du Louvre éblouit par la diversité de ses trésors.
Parfaitement modernise dans les années 1990 avec ses incontournables pyramides de verres localisées à l’entrée du château, le musée du Louvre sait rester au gout du jour sans trahir ses origines vieilles de plusieurs siècles. Ne manquez pas la Galerie de la Renaissance Italienne, les grandes œuvres néoclassiques et romantiques des célèbres David, Delacroix ou encore Géricault.

Centre Georges Pompidou

Centre Georges Pompidou

Lorsque le Centre ouvrit ses portes en 1977, il provoqua une petite révolution. L’architecture high-tech et colorée a l’approche multidisciplinaire signée Renzo Piano et Richard Roger donne à ce lieu une âme incomparable et font du Centre Pompidou l’un des bâtiments les plus passionnants de la capitale française. La collection d’art moderne et contemporain regorge d’œuvres de Picasso, Matisse mais aussi de travaux surréalistes avant-gardistes en passant par des projections vidéo d’artistes émergents. Le Centre Georges Pompidou propose également des expositions ponctuelles, des projections de courts métrages, des représentations artistiques, et dispose même d’une galerie d’art dédiée aux enfants. Fait original, le Centre Pompidou est également dote d’un excellent magasin de design, d’une librairie ainsi que d’un restaurant ultra banché.

Le Musée d’Orsay

Musée d'Orsay

Vingt-cinq ans après sa transformation, cette ancienne gare devenue l’écrin de l’époustouflante collection nationale d’art de 1848 à 1914, le Musée d’Orsay a subi une magnifique transformation. L’étage du musée est dédié aux impressionnistes et post impressionnistes, qui sont classés par thème et par style soulignant ainsi la diversité de perspectives des artistes. Le rez-de-chaussée est quant à lui dédié au réalisme et comprend une salle gigantesque consacrée aux toiles géantes de Courbet.

Le Musée Rodin

Musée Rodin

Le Manoir où Rodin vécu à la fin de sa vie est désormais entièrement consacre à l’artiste. Ce manoir devenu musée dispose dorénavant de la plus large collection au monde des œuvres du célèbre sculpteur, parsemées partout dans la bâtisse ainsi que dans les jardins de la propriété. A travers ses innombrables esquisses et travaux achevés tel le Grand Balzac, les Bourgeois de Calais ou encore les Portes de l’Enfer, il est aisé de constater que Rodin a littéralement révolutionné le sculpture à la fin du 19e siècle. Plus fascinant encore est de voir comment il a réutilisé ses sculptures individuelles réalisées en début de carrière dans des travaux effectués beaucoup plus tard dans sa vie. Vous pourrez également y découvrir des œuvres de son élève et amante Camille Claudel. Notez aussi que des exposions ponctuelles sont également proposées dans l’ancienne chapelle du domaine et un petit café à l’ambiance plutôt bohème est situé dans le jardins.

Le Jardin des Plantes

Jardin des Plantes Paris

Issu du jardin médiéval et de la ménagerie royale, ce jardin botanique regorge d’activités pour occuper les visiteurs de tout âge. Jardins d’hiver et d’été, serres a plantes grasses et tropicales mais aussi le célèbre belvédère qui date du 18e siècle ou encore le zoo de la ménagerie, terrains de jeux et cafés… vous n’aurez que l’embarras du choix. Dans le parc se trouve également le Musée Nationale d’Histoire Naturelle. Sa Grade Galerie de l’Evolution qui compte des dizaines de mises en scènes d’animaux dans leurs habitats naturels, ravira a coup sur petits et grands. Fonds sous-marins, jungle, savane ou encore régions polaires, tous les habitats naturels y sont représentés. Dans un autre bâtiment faisant partie du complexe du Jardin des Plantes, se trouve une large collection de squelettes constituant le Musée de la Paléontologie et de l’Anatomie.

Musée Marmottant Claude Monet

Jardin des Plantes Paris

Cette villa du Second Empire est l’un des plus beaux joyaux secrets de Paris. Meublée d’une somptueuse gamme de mobilier du type Empire, la villa est également le lie d’exposition de la plus grande collection au monde d’œuvres de Claude Monet, pour la plupart cédées par la famille de l’artiste. Paris les peintures présentées l’Impression de Monet : Soleil Levant, qui donnant son nom à ‘Impressionnisme. Les autres peintures impressionnistes exposées au Musée Claude Monet incluent des chefs d’œuvres de Pissarro, Renoir, Manet, Degas ou encore Caillebotte. Ne manquez pas non plus l’horloge géographique de porcelaine de Sèvres montrant quand il est midi à travers le monde.

Musée du Quai Branly

Musée du Quai Branly

Le musée du Quai Branly qui est dédié à l’Art Tribal non occidental se situe dans un bâtiment moderne et décalé de l’architecte Jean Nouvel. Véritable caverne d’Ali Baba, le musée regorge de sculptures fascinantes, bijoux, objets rituels et autres instruments de musique complétés par des extraits de films et des potos d’archives.
L’agencement du musée est fait par continents mais il est aussi possible de se faufiler entre les sections. Des masques Africains, aux peaux de vaches peintes par les Amérindiens, en passant par les totems polynésiens aux bijoux marocains, ce musée est un régal pour les yeux.

Share

L’engouement des Francais pour le Canada

canadian-french-flagPour de nombreux Canadiens, la France est un pays de rêve. Il suffit de dire le mot, et leur esprit est inondé avec pour image les pavés de Paris, les champs elysee, la lavande et des baisers dans le clair de lune. Des légions d’écolières plâtre affiches de Paris, sa ville la plus légendaire, sur leurs murs dortoir à manger, et il est devenu quelque chose d’un droit de passage pour les jeunes fraîchement sortis de l’université de faire escale comme ils sac à dos à travers l’Europe.

Mais il peut venir comme une surprise que pour les Français, en particulier pour les jeunes Français qui ont été déçus par le marché de l’emploi plutôt concurrentiel de notre pays, le Canada est une sorte de destination de rêve, beaucoup plus attractive pour nos jeunes compatriotes que le sont les USA par exemple.

Depuis la crise économique de 2008, l’immigration française au Canada a explosé. Entre 2008 et 2012, il y avait 34 619 nouveaux résidents permanents de la France au Canada – une augmentation de 38 pour cent au cours de la période de cinq ans immédiatement avant l’accident, quand il n’y avait que 25 026 ressortissants français au canada. Pendant ce temps, les travailleurs étrangers temporaires a presque doublé: 78 267 travailleurs sont entrés dans le pays entre 2008-12, alors que seulement 42 212 ont fait il entre 2003-07. Visas d’étudiants français ont été émises à un taux stable, avec seulement un pic de 18 pour cent depuis l’effondrement du marché. Mais en l’espace de dix ans, ils ont eux aussi gagné en popularité: En 2012, le Canada a accepté 5762 étudiants de France, une augmentation de près de 50 pour cent par rapport à 2003.

Venir au Canada est devenu si populaire que le magazine français L’Express Réussir publie une édition désormais annuelle sur l’immigration au Canada: S’installer au Canada: les clefs du Succès (Déménager au Canada: les clés de la réussite). Laurence Pivot, elle-même immigree fu un temps, a été la rédacteur en chef de ce numéro spécial depuis 2007, après son retour à Paris (avec son mari québécois) après plus d’une décennie passée à Montréal, où elle a été rédactrice en chef de En route, magazine bilingue d’Air Canada.

Bien qu’il dresse un tableau assez rose du Canada comme un refuge multiculturel où les différences individuelles sont célébrés, il offre également une explication assez exhaustive du processus d’immigration – pas un mince exploit pour un magazine sur papier glacé plutôt catalogue comme grand public, similaire à Maclean au Canada ou aux États-Unis au “Times Magazine”.

“Nous ne disons pas que le Canada est un pays parfait, nous essayons d’être très réaliste,” dit-elle. «Le Canada est un pays cool qui veut des immigrants notamment des jeunes, mais la selection reste assez rude.”

Québec: ces lointains cousins

21-canada-francais2Sur les plus de 30.000 citoyens français qui ont immigré au Canada en 2013 (la dernière année pour laquelle des données sont disponibles) environ 75 pour cent se sont installés au Québec, où le français est la langue la plus parlée. Bien qu’il puisse être plus facile pour les Français de vivre au Québec, en raison des lois linguistiques, Pivot avertit que pour beaucoup encore l’expérience d’un choc culturel se fait parfois sentir.

«C’est très étrange pour nous, car il faut du temps pour se rendre compte que ces gens qui parlent français, ils ne pensent pas comme des Français. Ils pensent comme les Nord-Américains “, dit-elle.

Au Québec, dit-elle, les gens parlent directement et franchement, alors qu’en France, les conversations de tout, sur la politique notamment peuvent rapidement se transformer en longs arguments détournées.

Mais pour beaucoup de Français, les différences entre les cultures est ce qui rend la province si attrayante.

travelAnne-Laure Piaraly et sa meilleure amie Lisa Renault ont déménagé à Montréal en 2007, dans l’espoir de pratiquer leur anglais et profiter d’une scène culturelle “conviviale”.

«Je viens de Paris, et dans cette ville, il faut marcher vite et … le stress se fait ressentir partout», dit Piaraly.

Lorsqu’on lui a demandé si les Québécois sont plus semblables à des gens de Vancouver ou en France, Renault dit: “Je pense plus comme les gens du Canada …”

«Je ne veux pas dire du mal de mon pays … mais les gens sont très agressifs la bas, alors qu’ici ils sont très amicaux,» dit-elle.

“En France, je dois l’admettre, il y a une culture du racisme, et ici je ne sent pas la chose pareil” dit Piaraly, qui est musulmane. Voilà pourquoi, lorsque la Charte des Valeurs est devenu un sujet brûlant à l’automne dernier, elle a été prise de court. Le document, proposé par le Parti québécois, a appelé à l’interdiction du port du voile et d’autres symboles religieux manifestes dans les espaces publics. Bien que le document dit qu’il fait la promotion des droits des femmes et de la culture «laïque», beaucoup dans la communauté musulmane se sont sentis ciblés.

«Je était plus surprise par la réaction des gens en fait … Les gens ont des opinions bien arrêtées, et parfois ils sont ceux qui sont vraiment odieux», dit Piaraly.

“Mais je dois dire que dans la vie de tous les jours … Je ne me sentais jamais rien de gens dans mon travail ou à l’école», elle insiste, et dit que, depuis la charte a été rejeté et le PQ évincé, elle se sent moins l’objet de critique ou de mépris .

Pense a visiter l’Ouest jeune francophone

En raison de la langue, de nombreux citoyens français ne pensent pas à passer par d’autres endroits, comme Toronto ou Vancouver. À Ottawa, par exemple, seuls 305 immigrants français se sont installes entre 2006-11.

Afin d’encourager les francophones à travers le monde a s’installer au Québec, le gouvernement fédéral a effectivement créé un programme pour les attirer dans d’autres provinces du pays. Le Programme francophone a été créé en 2011 pour donner aux francophones qualifiés une procédure accélérée pour l’obtention d’un permis de travail temporaire si ils voulaient s’installer dans les villes avec les communautés francophones en situation minoritaire.

“Nous allons continuer à attirer les meilleurs et les plus brillants immigrants francophones à faire en sorte que les communautés francophones fleurissent partout au Canada», a déclaré Nancy Caron, un porte-parole de Citoyenneté et Immigration Canada, dans un courriel.

Pour sa part, Pivot pense plus de Français devraient essayer d’autres parties du Canada. Dans le numéro de l’Express Canada, Pivot a consacré une section de différentes régions du Canada, en particulier ceux dont l’économie est forte: “Saskaboom”, “Fort McMoney” et “L’Eldorado du Nord» (Yellowknife) donner aux lecteurs une idée assez claire des richesses attente dans l’Ouest. Mais au-delà offrant des emplois dans l’industrie et l’agriculture, l’Occident peut-être plus facile à adapter à, Pivot dit, parce qu’il est si clairement étrangère.

“Quand nous arrivons au Québec, la frontière est un peu … pas clair”, dit-elle.

«Quand une personne arrive française à Vancouver, il est très clair. Ces gens parlent anglais, et depuis ils parlent anglais, ils doivent penser différemment. ”

Le rêve canadien
En feuilletant les pages de L’Express, parsemés ajoute pour RBC et les services d’immigration, on voit Canada grâce à de nouveaux yeux – les yeux des français.

Dans la France au Canada, les possibilités économiques, de grands espaces et oui, Rob Ford, offrent tous les citoyens français la possibilité de se dégourdir les jambes et être quelqu’un de nouveau.

“Il est un peu le rêve américain», explique Pivot. «Nous vivons dans l’ancien monde, et – Amérique du Nord – signifie encore pour les Français la nouvelle du monde.”

Le chômage des jeunes en France est à un niveau record, atteignant la somme astronomique de 26 pour cent en 2013, environ 45 pour cent depuis juste avant que le marché est écrasé cinq ans plus tôt. A Paris, Piaraly dit, les gens doivent vivre dans les banlieues les plus abordables de la ville, et parcourir de longues distances chaque jour pour rester à flot. Après des études de marketing à HEC Montréal, Piaraly travaille maintenant dans son domaine dans une banque et rentre chez lui (Canada) mari et ses enfants par 17:00 En France, dit-elle, ses amis ont de la chance de partir à 19 heures

«Mes amis maintenant, ils veulent tous venir ici, et qui est parce que nous partageons tous l’idée de rêve canadien», dit-elle. “Il est fou. Personne ne veut rester en France, qui est à coup sûr “.

Share